Fanum Martis

 

FANUM MARTIS - CIVITAS CORIOSOLITUM

Corseul

 

entrée de Corseul

    Corseul devient au début du 1er siècle la capitale des Coriosolites, une puissante tribu gauloise d'Armorique. C'est une ville neuve dont le site de la ville est choisi par les Romains. Elle est bâtie ex nihilo en rase campagne et remplace Alet dont les habitants sont déplacés vers la nouvelle capitale.

     Pendant trois siècles, Corseul sera un centre de commerce et d'échanges, au carrefour de cinq voies romaines. Le long de l'une d'elles, à peu de distance de la ville, sur les hauteurs du Haut-Bécherel, est édifié le temple de Mars, le fanum martis qui va donner son nom à la jeune Cité.

temple.jpg

la cella du temple du Haut Bécherel

temple-fouilles.jpg

les fouilles - photo commune de Corseul

maquette-temple-1.jpg

maquette du temple de Mars - musée de Corseul

     A la fin du 3ème siècle, Corseul, détruite, va disparaître et sombrer dans l'oubli, laissant la place à sa voisine, Dinan, imposante forteresse du moyen âge. Les ruines de la cité romaine serviront de carrière de pierres pour la ville de Saint-Malo.

monterfil-antiques.jpg

Monterfil, l'ancien quartier commerçant de la ville romaine

reconstitution-monterfil.jpg

reconstitution du quartier de Monterfil - musée de Corseul

mairie-corseul.jpg

les antiques - restes de colonnes - esplanade de la Mairie

corseul.jpg

 

statere-coriosolite-1.jpg

statère coriosolite.

       Pour preuve de leur puissance commerciale, les Coriosolites se dotent de leur propre monnaie vers 80 avant JC. Ci-dessus, un statère.

 

    Si vous passez par Corseul, ne manquez pas d'aller visiter le musée archéologique de la ville, présentant un aperçu très varié des découvertes locales, ainsi que l'église où se trouve la stèle funéraire de Silicia.

stele-de-silicia-eglise-de-corseul-1.jpg

stèle, dans l'église - 2ème siècle

 

 

 

 

 

 

.
.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site