Bornes milliaires

 

BORNE DE MAËL-CARHAIX

 

mael-carhaix.jpg

Cette borne leugaire, datée probablement fin 2ème siècle, début 3ème siècle, laisse à peine apercevoir une inscription pratiquement effacée.

Elle est en granite, cylindrique sur une base carrée (2,47 m de hauteur, 0,62 m de diamètre).

Elle a été déplacée plusieurs fois ; elle pouvait se trouver à l'origine le long de l'ancienne voie de Carhaix à Corseul.

Plusieurs érudits ont essayé de déchiffrer l'inscription, les derniers s'appuyant sur les précédents.

Ainsi, en 1874, Bizeul disait :

III  IMP

CAE  EV  AR

CPF   OSV

OTE  V

LEVG  VI

Puis Le Men, en 1875 :

IMP  CAESAR

SEPTIMIO  SEVERO  P

PAR

PONT  MA

TRIBVN  POTESTATE

A  VORG  LEVG  VI

En 1897, Seymour de Ricci :

IMP (ERATORI)  CAESAR   L(UCIO)

SEPTIMIO  SEVERO  P(IO)

PERT(INACI)  AUG(USTO)  ARAB(ICO)  ADIAB(ENICO)  PAR(THICO)

PONT(IFICI)  MA(XIMO)  P(ATRIAE)  CONS(ULI  QUARTUM)

TRIBUN(ICIA)  POTES(TATE)

A  VORG(IO)  LEUG(AE)  SEX

 

Enfin Louis Pape, en 1978, dit :

IMP(ERATORI)  CAESAR(I)  L(UCIO)

SEPTIMIO  SEVERO  P(IO)

PERT(INACI)  AUG(USTO)  ARAB(ICO)  ADIABENICO  PARTH(ICO)

MAX(IMO)  BRIT(ANNICO)   MAX(IMO)  PONT(IFICI)  MA(XIMO)  P(ATRI)  P(ATRIAE)

TRIBUN(ICIA)  POTEST(ATE)  IMP(ERATORI)  CONS(ULI)  PROCONS(ULI)

A  VORG(IO)  LEUG(AE)  VI

milliaire-mael-carhaix.jpg

 

Ce qui nous donne, sur les deux derniers, les possibilités de traduction suivantes :

A l'empereur Caesar lucius

Septimus severus, pieux,

obstiné, vainqueur des parthes,

grand pontife, père de la patrie, quatre fois consul,

détenteur de la puissance tribunitienne pour la ? fois,

Vorgium à 6 lieues.

 

 

A l'empereur César Lucius

Septimus Severus, pieux,

obstiné, auguste, grand vainqueur des Parthes arabes et des Parthes adiabènes,

grand vainqueur des Britanniques, grand pontife, père de la patrie,

détenteur de la puissance tribunitienne pour la ? fois, acclamé impérator pour la ? fois,

fait consul pour la ? fois, fait proconsul pour la ? fois, 

Vorgium à 6 lieues.

 



 

LES MILLIAIRES DE PLOULEC'H

 

ploulec-h-milliaire-christianise.jpg

Dans le mur de l'enclos paroissial de Ploulec'h, ancienne borne milliaire en granite christianisée.

 

milliaire-ploulec-h2.jpg

Au village de Kerhervrec, ancien milliaire en granite.

Aucune inscription visible.

 

MILLIAIRE DE SAINT-LORMEL

 

milliaire-saint-lormel.jpg

située dans le parc de l'Argentaye, borne inventoriée en 1852.

Origine géographique inconnue, elle pourrait provenir du lieu-dit la Millière,

entre Plancoët et Pluduno, sur la voie de Corseul au Chemin-Chaussée.

Certains pensent qu'elle aurait pu être sur une voie de Carhaix à Alet. 

 

 

MILLIAIRE DE LANCIEUX

 

milliaire-lancieux.jpg

la borne de Lancieux a été retaillée en bénitier.

dimensions 0,70 x 0,60 x 0,55

Une inscription indéchiffrable apparaît sur un des côtés.

 

*

 

MILLIAIRE DE PLOUHA

 

milliaire-plouha.jpg

Au carrefour du Harnio, le long de la voie romaine vers Loguivy,

seule l'assise de la borne en granite subsiste. Au sommet, traces de fixation d'une croix.

 

*

 

MILLIAIRE DE SAINT-MICHEL-EN-GREVE

 

 

milliaire-stmichel-en-greve.jpg

lieu-dit Poul Belard, granite 1,35 m x 0,70 m,

borne exhumée par les riverains.

 

*

 

MILLIAIRE ? DE MERDRIGNAC

 

 

borne-romaine-vieux-bourg-de-merdrignac.jpg

La borne du Vieux-Bourg de Merdrignac ne serait pas un milliaire mais un fragment de colonne.

 

*

 

MILLIAIRE DE BRUSVILY

 

le-bosreux-brusvily.jpg

Au lieu-dit le Bosreux.

1,50 m de haut,  limite de communes entre Brusvily et Trébédan.

Sur la voie de Corseul à Rieux.

 

*

 

BORNE DE PLOUASNE

 

clos-lory-plouasne.jpg

Au Clos-Lory, découverte lors de fouilles en 1967

diamètre 0,40   hauteur 0,70

Une inscription en latin dit :"au fils du divin auguste..."

Il pourrait s'agir d'un milliaire dédié à Tibère.

 

*

 

MILLIAIRE DE SAINT-MELOIR-DES-BOIS

 

saint-meloir-des-bois-milliaire.jpg

Seule la plus à gauche est une borne leugaire. Les autres sont des fragments de colonnes.

01-saint-meloir-des-bois-3.jpg

Trouvée en 1825, au village de la Barbotais, elle a été plusieurs fois déplacée.

Anciennement sur le chemin de l'Etrat, voie de Corseul à Vannes.

Sur son fût, on peut lire : 

IMP  CAES  MPI

AVONIO  VIC

TORINO  P F  AVG

PM  CCOR  LEG  G

traduction possible :

A César marcus Piavonius Victorinus,

pieux, bienheureux, auguste, grand pontife,

revêtu du pouvoir tribunicien,

? lieues de la Cité des Coriosolites.

 

MILLIAIRE DE SAINT-PÔTAN

milliaire-stpotan1.jpg

Réutilisé comme base de calvaire, ce milliaire retaillé provient de la voie de Corseul à Erquy qui passait deux kilomètres au sud, à la Rochette.

 

milliaire-saint-potan2-1.jpg

gros plan

 

LE MOUSTOIR - PLELAUFF

 

milliaire-le-moustoir-en-plelauff-2.jpg

 

Plelauff

 

 

 

.

 

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×